En 15 jours, ces policiers avaient été braqués avec une arme à feu et attaqués au couteau

Deux ans après, le policier montilien le reconnaît : « Je n’ai pas eu peur sur le coup. On réalise après. Et c’est vrai que l’on aurait pu y passer… » ... [Lire la suite]