Castres. Castres : la mêlée fermée à qui perd gagne

En titularisant une première ligne Fa'anunu, Firmin et Clerc, des joueurs plus souvent remplaçants, au détriment de Kotze et Jenneker, en tribunes, et Tichit, sur le banc, Christophe Urios avait tenté un coup de poker. Face au Munster, qui avait très largement dominé dans ce secteur de jeu en première période une semaine plus tôt, il fallait oser. Mais la triplette, moins expérimentée, avait fait le job en seconde mi-temps à Thomond Park.... ... [Lire la suite]